BIO

ENG

Valérie Potvin lives and works between Canada and Germany. She is known for her sculptural and installation works with voluminous and immersive dimensions. She is also pursuing a research in public art. The relationship to the body is significant in her work. Moreover, the associations she establishes between objects suggest stories that evoke the complexity of humans and their behaviours with their peers and the environment. She creates enigmatic, ambiguous and sometimes contradictory worlds which refer to historical or current subjects or which raise ethical questions she considers necessary and urgent. Thus, she seeks to translate our time, sometimes with a certain subversive character and occasionally with a little humour. She spent the last year in artistic residency at ZK/U in Berlin where she also developed a research to create films. This project, funded by the Canada Council for the Arts, was part of the cultural programming of Canadians in Germany for the Frankfurt Book Fair. She holds an interdisciplinary master’s degree in arts from Laval University. She therefore leads a professional career in Quebec and abroad; she has exhibited in Brazil, the United States and Europe. She was invited next year to create a new work in Berlin in collaboration with the organization BcmA (Berlin con mucho arte). She has received various distinctions, prizes and support for her research, including grants from the Quebec Council for the arts and letters (CALQ), the Research Fund in Society and Culture of Quebec (FQRSC) and the Social Sciences and Humanities Research Council (CRSH) of Canada.

RESUME ➔

_________________________________________________________________________________

FR

Valérie Potvin vit et travaille entre le Canada et l’Allemagne. Elle est connue pour ses oeuvres sculpturales et installatives aux dimensions volumineuses et immersives. Elle poursuit aussi une recherche en art public. Le rapport au corps est très important dans son travail et les relations qu’elle établit entre les objets suggèrent des récits qui évoquent la complexité de l’humain et de ses comportements avec ses pairs et l’environnement. Elle crée des mondes énigmatiques, ambigus et parfois contradictoires qui réfèrent à des sujets historiques, actuels ou qui soulèvent des questions éthiques qu’elle considère nécessaires et urgentes. Ainsi, avec son travail, elle cherche à traduire notre époque, parfois avec un certain caractère subversif, parfois un peu d’humour. Elle a passé la dernière année en résidence artistique au ZK/U de Berlin où elle a aussi amorcé une recherche pour créer des films. Ce projet, financé par le Conseil des arts du Canada, faisait partie de la programmation culturelle des Canadiens en Allemagne pour la foire du livre de Francfort. Elle détient une Maîtrise interdisciplinaire en arts de l’Université Laval. Elle mène donc une carrière professionnelle au Québec et à l’étranger; elle a notamment exposé au Brésil, aux États-Unis et en Europe. Elle a été invitée l’année prochaine pour créer une nouvelle oeuvre à Berlin en collaboration avec l’organisme BcmA. Elle a reçu diverses distinctions, prix et supports pour ses recherches, entre autres des bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec, des Fonds de recherche société et culture du Québec et du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.

DÉMARCHE